>>forum de la recherche en lettres<<
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Bien cher Octave

Aller en bas 
AuteurMessage
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptySam 11 Nov à 10:14

Bonjour à tous,
Permettez moi d'être un peu égocentrique pour commencer. J'ai arreté mes études après un DEA de lettres modernes, depuis maintenant deux ans. J'avais quelque petits soucis de santé et financiers...
Mais aujourd'hui je suis assistante d'éducation et je peux donc être payée à ne pas travailler trop durement. Je me suis donc replongée dans mon activité favorite : la lecture.
Je prépare le Capes de lettres modernes. Monprojet de thèse fait de nouveau surface. Octave Mirbeau redevient une véritable obsession. J'aimerai passer le Capes et l'avoir, enchainer sur l'agreg et la tenter. Mais à la rentrée prochaine je voudrais surtout faire une thèse sur mon Octave. J'ai des contacts...
Mais, je fais appel à vous jeunes chercheurs. Est-il concevable de reprendre après deux ans de suspension? Certains sont-ils dans mon cas? Pouvez vous m'éclairer?
Et est-il normal d'avoir l'impression de ne plus être au top par rapport à des petits fraichement sortis de licence qui prépare le capes à la fac? Shocked

Merci jeunes chercheurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey
Habitué
Audrey

Nombre de messages : 33
Dans mon bureau bleu : Beaucoup de bordel... c'est ce qui fait son charme !
Date d'inscription : 15/05/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptySam 11 Nov à 12:36

Je ne suis pas dans ton cas (je prépare capes et agreg juste après mon M2) mais je ne pense que ce soit un handicap d'avoir coupé deux ans... sauf peut-être pour les matières techniques (langue, ancien français, grammaire...). Mais tu as aussi l'avantage d'avoir plus travaillé le "littéraire" en recherche, même si l'exercice de dissert' est différent bien sûr.
Tu veux travailler sur quoi chez Mirbeau ? Je connais peu, n'ayany lu que Le Jardin des supplices et Journal d'une femme de chambre, mais j'avais plutôt accroché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptySam 11 Nov à 13:50

Salut,
en fait je n'ai jamais redoublé et je crois que ces deux années de suspensions universitaires me font peur et m'ont fait perdre confiance en moins. Ce serait très décevant d'avoir tout réussi jusqu'à maintenant pour bloquer sur le Capes.

Au sujet de Mirbeau, mon mémoire de DEA portait sur les critiques esthétiques. Mais j'aimerais appronfondir les romans, et nouvelles, plus que les articles. Je ne sais pas encore exactement... alors je suis en pleine relecture. Je te conseille les contes de la chaumière, même si cela ne semble pas dans ton domaine de recherche (le jardin des supplices devait être plus adapté). Ce sont des nouvelles qui trace un portrait du Perche, région bien rurale, dans laquelle Mirbeau a grandi, dans une maison à proximité de celle de mes grands-parents. Il a une vision sarcastique et très amusante des personnes du coin.
Mais je ne me rends pas compte de la manière dont il faut définir son projet de thèse. Je ne peux pas rester bloquer au côté percheron de Mirbeau, c'est vraiment trop restrictif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey
Habitué
Audrey

Nombre de messages : 33
Dans mon bureau bleu : Beaucoup de bordel... c'est ce qui fait son charme !
Date d'inscription : 15/05/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyDim 12 Nov à 11:14

Pas si restrictif que ça si tu élargis ton corpus à d'autres auteurs qui se sont intéressés à la ruralité sur le mode ironique... Je pense à En rade de Huysmans par exemple... Ca te permettrait d'élargir tes perspectives de recherche (plus malin pour se faire ensuite recruter) tout en travaillant sur Mirbeau et des auteurs "fin de siècle".
Perso, j'hésite à rester sur le XIXème pour plein de raisons (voir mon poste dans "problèmes existentiels).

Et sinon, surtout te bloque pas pour le capes ! Donne toi cette année pour te lancer, quitte à recommencer après. Mais avant tout : tu t'es inscrite ?? parce que sinon c'est trop tard (c'est déjà l'étape de la confirmation d'inscription...). Si tu as loupé le coche, profite de cette année pour te remettre à niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyDim 12 Nov à 19:12

tu as raison, il faut aussi penser au recrutement...
tu as une bonne idée, je vais y réfléchir

pour le capes je suis inscrite et j'ai confirmé mon inscription. Je suis les cours de la fac. l'an dernier je m'étais inscrite et voulais le préparer par le cned mais je ne me sentais pas du tout prète. Cette année ça va mieux mais je ne suis pas à niveau en ancien français. par contre j'ai des bonnes notes en dissert alors ça me rassure un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire
Le Maître
claire

Nombre de messages : 262
Dans mon bureau bleu : je vois le ciel
Date d'inscription : 11/08/2005

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyLun 13 Nov à 1:28

Bonjour Luce et bienvenue!!
Tout à fait d'accord avec ce que te dit Audrey: ton sujet n'a rien de restrictif à partir du moment où tu le problématises et que tu ne te limites pas à un seul auteur. Ca peut au contraire être extrêmement intéressant.
Et puis pour le CAPES, encore une fois, je dis comme Audrey. Laisse-toi aller et ça puet très bien passer. J'avais le même raisonnement que toi quand j'ai passé le CAPES et l'agrég: je me disais que je ne valais rien face au "bachoteurs" tous frais. Ma licence datait drôlement... 6 ans! Eh bien, j'ai eu le CAPES du premier coup avec de très bonnes notes. Comme quoi! (Bon, l'agrég, je l'ai ratée et pas qu'une fois...)
En tout cas: courage! Et fonce!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuneschercheurs.over-blog.com/article-336732.html
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyLun 13 Nov à 21:22

thx Merci pour tous ces encouragements qui me remontent le moral bounce
Plus je réfléchis et plus je reprends confiance en moi.
Actuellement je suis assistante d'éducation dans un lycée et à plein temps. Avec mes 35h30 de boulot plus mes cours à la fac pour préparer le capes je suis déjà dans un état de fatigue bien avancé. Plus les tâches quotidiennes Bien cher Octave Laverlel Bien cher Octave Faireses Bien cher Octave Fairelav Bien cher Octave Repasser Bien cher Octave Passeras mais heureusement je ne suis pas seule et bien aidée à la maison.
Aujourd'hui un lycée agricole privé m'a proposé un poste de prof de français. Je ferais moins d'heures de travail, mais je ne sais pas si ce serait une bonne opération. Peut-être que j'aurais quand même plus de temps pour bosser les concours cette année.
Je pense avoir un petit problème d'organisation... comme tout le monde
Dans tous les cas cette idée sur la ruralité et le ton ironique de sontraitement chez certains auteurs du XIXème me plait de plus en plus. Je prends quelques notes même si je n'ai pas d'inscription pour une thèse encore et surtout la prépa Capes me remets à niveau et affine mes connaissances littéraire. Mais je parle surtout de moi et plus tellement de mon si cher Octave... Veuillez m'en excuser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyMar 14 Nov à 12:51

de bonne heure de bonne humeur à sept heures devant mon ordinateur j'étais en contact avec un spécialiste de Mirbeau qui aimerait connaître vos impression sur notre Octave, si vous en avez... Je lui ferai passer vos remarques. il vous engage à aller faire un tour sur le site de la société.

J'ai une petite baisse de forme. I don't want that la stylistique me gave un peu...

mais ça va repartir
bon courage à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey
Habitué
Audrey

Nombre de messages : 33
Dans mon bureau bleu : Beaucoup de bordel... c'est ce qui fait son charme !
Date d'inscription : 15/05/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyMar 14 Nov à 22:59

Perso j'en ai gardé un bon souvenir même si c'est lointain... une écriture à la fois distante, objective et en même temps très drôle, même si c'est parfois une ironie très sombre et grinçante (le Jardin...).

Moi c'est avec l'ancien français que je sature... 4 au premier devoir... mais j'avais pris le parti de faire superficiel, pour voir ce qu'une copie merdique pouvait rapporter au minimum... donc c'est mérité ! je fais mieux la prochaine fois promis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyMer 15 Nov à 20:57

Tu as raison, l'ancien français c'est vraiment pas facile. C'est la phonétique historique le pire, en ce qui concerne le Capes. Il faut avaler des tonnes de machins qui ne m'intéressent pas outre mesure...

Merci pour ton avis sur Octave.

D'autre part,mon contact pour la thèse me conseille de commencer mes recherches sans m'inscrire à la fac. Il me dit de m'inscrire au dernier moment pour ne pas être embêtée par les délais. Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire
Le Maître
claire

Nombre de messages : 262
Dans mon bureau bleu : je vois le ciel
Date d'inscription : 11/08/2005

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyMer 15 Nov à 21:23

luce a écrit:
D'autre part,mon contact pour la thèse me conseille de commencer mes recherches sans m'inscrire à la fac. Il me dit de m'inscrire au dernier moment pour ne pas être embêtée par les délais. Qu'en pensez vous?

100% d'accord!!! Si j'avais su!
1/ C'est cher (trèèèèèèèèèèèèès cher)
2/ On est bloqué par le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuneschercheurs.over-blog.com/article-336732.html
Audrey
Habitué
Audrey

Nombre de messages : 33
Dans mon bureau bleu : Beaucoup de bordel... c'est ce qui fait son charme !
Date d'inscription : 15/05/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptySam 18 Nov à 9:57

Pareil ! tout à fait d'accord ! perso je vais commencer à réfléchir sur le corpus et la problématique pendant l'année de stage. Comme je vais sans doute faire une co-direction, je ferai ma première année au Canada (Ottawa) puis je reviendrai en France et je demanderai un temps partiel je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptySam 25 Nov à 13:28

Salut tout le monde...
ces derniers jours je ne pouvais pas voir mon pc même en peinture, je m'endore en lisant sur mon bureau, je suis épuisée entre les aller-retour à la fac et le boulot. C'est trop...
et si j'abandonnais la prépa capes ce ne serait peut-être pas un mal... en plus je suis découragée c'est sympa les 2.5 et les 8 mais yen a marre... nule je suis nule je resterai... shaking
alors comme vous voyez mon niveau est mauvais, ai-je le droit de prétendre à participer à une thèse et à des recherches...
mon pauvre Octave... et la ruralité...
j'sais pas si c'est à cause de santa mais j'suis perdue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citronjaunevert
Habitué


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 10/04/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptySam 25 Nov à 21:42

Tu sais, quand on prépare les concours, les sales notes, il faut se blinder et juste analyser le comment du pourquoi pour avancer parce que cela ne présage en rien de ce qui se passe le jour J...
Franchement tout est possible, des sales notes en preparation puis l'inspiration sur le bon sujet le jour j et l'inverse, les bonnes notes puis la plantade le jour j, mauvais sujet, fatigue, acte manqué etc...

bon courage pour le job, la thèse etc...on sait tous ce que c'est d'être overbookés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyDim 26 Nov à 13:31

merci de me rassurer. J'ai fait une hypokhâgne et à l'époque j'étais blindée face aux mauvaises notes. Mais ce qui m'inquiète c'est surtout de ne pas être très forte en prépa Capes... moi qui prétends passer et avoir l'agreg un jour...
mais je pense que je suis fatiguée. aujourd'hui je me suis fais une bonne grasse mat' et je vais mieux. je vais me remettre au boulot. Mon Capes blanc la semaine prochaine sera surement sur la poésie... je retourne à mes théories de verique et rimesque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyMer 27 Déc à 16:00

Avis aux spécialistes des langues rares et autres phénomènes linguistiques locaux. J'aimerais savoir si vous connaissez des ouvrages de références sur les parlers du centre de la france. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sigognes
Tchatcheur médaille de bronze


Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 06/04/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyVen 16 Fév à 20:38

Tout frais, tout nouveau, la cahier mirbeau 14 :

Citation :
Cahiers Octave Mirbeau, n° 14
Parution : Jeudi 15 mars 2007

PREMIÈRE PARTIE : ÉTUDES


• Jennifer FORREST : « “La mort plutôt que le déshonneur” dans L'Écuyère d'Octave Mirbeau ».
• Dominique BUSSILLET : « D'Octave Mirbeau à Michel Houellebecq ».

• Julia PRZYBOS : « Sébastien Roch, ou les traits de l'éloquence ».

• Ioanna CHATZIDIMITRIOU : « Le Jardin des supplices et les effets discursifs du pouvoir ».

• Louise LYLE : « Charles Darwin dans Le Jardin des supplices ».

• Sándor KÀLAI : « “Des yeux d'avare, pleins de soupçons aigus et d'enquêtes policières” (Le Journal d'une femme de chambre et le roman policier) ».

• Arnaud VAREILLE : « L'Oeil panoptique : intériorisation et exhibition de la norme dans les romans d'Octave Mirbeau ».

• Claude HERZFELD : « Hermann Hesse et Octave Mirbeau – Cure et neurasthénie ».

• Jean-Pierre BUSSEREAU : « De La 628-E8 ».

• Bernard JAHIER : « La Caricature dans les Contes cruels d'Octave Mirbeau – Aspects, formes et signification(s) ».

• Vincent LAISNEY : « “Une comédie bien humaine” - L'interview selon Mirbeau ».

• Claudine ELNÉCAVÉ : « Mirbeau et Courteline, destins croisés ».

• Yannick LEMARIÉ : « Le Foyer, une pièce théorique ? ».

• Samuel LAIR : « Les Combats littéraires d'Octave Mirbeau – “les rires et les larmes” ».



DEUXIÈME PARTIE : DOCUMENTS



• Pierre MICHEL : « Mirbeau et Ollendorff (suite) ».

• Pierre MICHEL : « Mirbeau s'explique sur L'Abbé Jules ».

• Octave Mirbeau : Lettre inédite à Théodore de Banville.

• Virginie MEYER : « Les lettres d'Octave et Alice Mirbeau à Georges Charpentier : deux auteurs, un éditeur, une amitié ».

• Octave et Alice Mirbeau : Lettres inédites à Georges Charpentier.

• Max COIFFAIT : « Octave Mirbeau et Léo Trézenik : un léger soupçon d'échange de mauvaises manières ».

• Vincent GOGIBU : « Une lettre inédite de Gourmont à Mirbeau ».

• Sándor KÁLAI : « Notes sur une adaptation-traduction hongroise du Jardin des supplices ».

• Pierre MICHEL : « Mirbeau, Louis Deloncle et le naufrage de La Bourgogne ».

• Octave Mirbeau : « Louis Deloncle ».

• Pierre MICHEL : « Cézanne et Mirbeau » .

• Paul Cézanne : Lettre inédite à Octave Mirbeau.

• Jean-Claude DELAUNEY : « Mirbeau, Guitry et la Petite Hollande ».

• Pierre MICHEL : « Mirbeau vu par Leben-Routchka ».

• Leben-Routchka : « Gros numéros ».



TROISIÈME PARTIE : BIBLIOGRAPHIE



1. Oeuvres d'Octave Mirbeau :

• La Folle et autres nouvelles, par Pierre Michel.

• Combats littéraires.

• La Mort de Balzac.

• Nuit rouge et autres histoires cruelles de Paris.

• Mémoire pour un avocat, par Samuel Lair.



2. Études sur Octave Mirbeau :

• Pierre Michel, Mirbeau, Barbusse et l'enfer, par Samuel Lair.

• Studia romanica posnaniensia, n° XXXII, par Pierre Michel.

• Actes du colloque de Cerisy Octave Mirbeau : Passions et anathèmes.



3. Notes de lecture :

• Gabrielle Houbre, Le Livre des courtisanes – Archives de la police des moeurs (1861-1876), par Pierre Michel.

• Fernando Cipriani, Villiers de l'Isle-Adam e la cultura del suo tempo. Il poeta, la donna e lo scienziato, par Pierre Michel.

• Cahiers Edmond et Jules de Goncourt, n° 13, par Pierre Michel.

• Les Cahiers naturalistes, par Yannick Lemarié.

• Excavatio, Naturalism and the visual, par Yannick Lemarié.

• Joris-Karl Huysmans, Écrits sur l'art, par Samuel Lair.

• Remy de Gourmont, Le Désarroi, par Pierre Michel.

• Remy de Gourmont, Les Arts et les Ymages, par Christian Limousin.

• Marcel Schwob. L'Homme au masque d'or, par Pierre Michel.

• Jean Lorrain, Lettres à Marcel Schwob, par Bruno Fabre.

• Ian Geay, Le Malheureux bourdon : figures et figuration du viol dans la littérature finiséculaire.

• Michel Autrand, Le Théâtre en France de 1870 à 1914, par Michel Brethenoux.

• Gabriel Badea-Päun, Antonio de La Gándara (1861-1917), un portraitiste de la Belle Epoque, sa vie, son oeuvre.

• Bernard Garreau, Correspondance générale de Marguerite Audoux, par Pierre Michel.

• Robert Baudry, “Le Grand Meaulnes” : un roman initiatique, par Claude Herzfeld.

• L'Art de la parole vive. Paroles chantées et paroles dites à l'époque moderne, par Arnaud Vareille.

• Les Voix du peuple – XIXe et XXe siècles, par Pierre Michel.

• Serge Berstein, Léon Blum, par Alain Gendrault.

• Hanoch Gourarier, Descelle mes lèvres, par Alain Gendrault.

• Jean-Paul Sartre en son temps et aujourd'hui, par Pierre Michel.

• Des femmes et de l'écriture – Le bassin méditerranéen, par Pierre Michel.

• Jean-François Nivet, Le Voyage au Mont d'Or, par Pierre Michel.



4. Bibliographie mirbellienne, par Pierre Michel



Nouvelles diverses.

Maxime Bourotte – La “mirbeaudialisation” – Le colloque de Strasbourg et l'année Mirbeau – Mirbeau au théâtre – Mirbeau traduit – Mirbeau sur CD – Mirbeau et les archives Claude Monet – Mirbeau et Tolstoï – Mirbeau et Émile Hervet – Mirbeau et Antonin Reschal – La Voix du regard – Huysmans – Eugène Carrière et Albert Besnard – Gustave Kahn – Jules Renard – Charles-Louis Philippe – Léautaud et Claudel – Oscar Wilde – Le Frisson esthétique – Amer, revue finissante – Céline – Nos amis publient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://satyrique.zipe-education.com/actualite/actualite.htm
luce
Habitué


Nombre de messages : 14
Age : 37
Dans mon bureau bleu : des livres pour caler d'autres livres rangés sur des rayons de livres
Date d'inscription : 11/11/2006

Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave EmptyVen 16 Fév à 23:59

merci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Bien cher Octave Empty
MessageSujet: Re: Bien cher Octave   Bien cher Octave Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bien cher Octave
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cher disparu
» Moules a charnière pas cher chez CASA
» Une question de Bien et de Mal
» Quelques livres que j'ai lu et bien aimé
» LA COMMUNAUTE DU SUD (Tome 09) BEL ET BIEN MORT de Charlaine Harris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le jeune chercheur en lettres :: Forum du jeune chercheur :: Jeunes chercheurs-
Sauter vers: